4 days left. And please, please no more paperwork.

It's coming, it's coming, oh yeah, it's coming—said out loud while bouncing around on my chair! I have to admit, I'm having a hard time focusing right now...and I'm absolutely sleep deprived :| I'm anxious/nervous/impatient, not to mention kids waking up every night. And this web page from Houzz.com made me lose the tiny bit of focusing ability left in me. Why, oh why, did I open this email? Before you lose yourselves in dreamy world, let me tell you that we still don't own a house. We will be moving into a fully furnished apartment while we go through the house-buying process. And, if it's not working out with this house, we'll find another one-- remember our plan B? It looks good though. Last Friday, we got a conditional approval. The list has 17 bullet points. Me-Not-Kidding-You.

Some of the requirements are documents we can easily obtain, some less so. This morning, I made the 5th call to my insurance company to ask them to resend the correct piece of information I needed. Some organization I'm contacting! Think: the government. They don't even care about email. They just snail-mailed the information to our address in Quebec. If it's like the letter my auntie sent to my son 3 weeks ago, we might never see that piece of paper.

All of this is to say it's not easy to immigrate and buy a house at the same time. At moments, it feels a bit humiliating. But that's the way it is, we are a blank canvas in this new country and have to prove with every Canadian piece of paper that we are good responsible people.

In short, if you talk to me right now? Don't ever mention the word "paperwork.” I might puke.

Back to dreamy land...

Hubby and I are total fans of summer. Even if somewhere up North hubby would have an incredible work opportunity, we wouldn't go. We had 34+ years of -20 to -30 Celsius winters, and we feel ready for warmer, thank you. Some people get along well with the cold and lots of snow. We like winter on pictures, at Christmas or for winter sports, period.

Ah summer...blurred boundaries between outdoor and indoor are just the icing on the cake. Thinking that this is something we could maybe experience in our new life is, well, heaven. Mom, Dad, can you believe this?!

Back home, we have to keep every window or door closed at all times if we don't want to wake up in the morning all itchy from the mosquito bites that occurred during our sleep. ;) We'll have to get used to snakes though...glurp!

Ça s'en vient, ça s'en vient, oh yeah, ça s'en vient-- que je dis en chantant et rebondissant sur ma chaise! Je dois avouer, ça commence à être difficile de se concentrer sur le travail actuellement et je suis totalement en manque de sommeil :| Je suis nerveuse, j'ai hâte, je suis impatiente même, sans parler des enfants qui se réveillent chaque nuit. Et puis là, il y a CETTE page web de Houzz.com qui m'a fait perdre le petit peu de focus qu'il pouvait me rester. De pour kessé que j'ai ouvert ce courriel ;)

Avant de vous perdre dans le monde des rêves, laissez-moi vous préciser que nous ne sommes toujours pas propriétaire de la maison. On déménagera dans un appartement meublé pendant que nous ferons avancer le processus. Et puis si ça ne fonctionne pas pour cette maison, on en magasinera une autre! C'est notre plan B et on est bien confortable avec. Ceci dit, ça augure bien avec cette maison. Nous avons été approuvés conditionnellement. La liste de conditions comporte 17 points. Je-ne-vous-niaise-pas. Certains des documents sont relativement facile à trouver, d'autres moins. Ce matin j'ai dû faire un 5e appel à notre compagnie d'assurance pour demander de renvoyer le document avec la bonne information demandée dès le départ. Certains organismes -pensez au gouvernement- se fiche bien de notre contexte alors le courriel = fidouda. On passe par la poste-- et si c'est comme la lettre que ma tante a postée à mon fils il y a 3 semaines, possible qu'on ne voit pas la couleur de ces papiers.

Tout ça pour vous dire que c'est très exigeant d'immigrer et d'acheter une maison en même temps. Par moment, on trouve le processus plutôt humiliant. Mais c'est comme ça et puis il ne faut pas oublier que nous repartons vraiment à zéro dans ce pays. Nous devons prouver par tous les documents possibles que nous sommes des bonnes personnes responsables.

Bref, si jamais on échange vous et moi, ne me parlez pas de paperasse. Possible que je vomisse.

Bon, de retour au monde des rêves...

Mon chum et moi sommes des fans finis de l'été. Même si mon chum avait une offre de travail alléchante en quelque part dans le nord, on n'irait pas. On a eu notre 34+ années d'hiver à -20, -30 Celsius. On est prêt pour du plus chaud merci. Certaines personnes adorent l'hiver. On aime l'hiver sur les photos, à noël et pour les sports d'hiver, point.
Ah l'été...les barrières floues entre l'intérieur et l'extérieur- c'est la cerise sur le sundae. Penser que nous allons peut-être vivre ça dans notre nouvelle vie, c'est comment dire, le paradis. Maman, papa, pouvez-vous croire à ça?!
Dans notre coin de pays, il faut avoir des moustiquaires et garder les portes fermées en tout temps pour éviter de se lever un matin avec une multitude de démangeaisons causées par les moustiques qui nous auront mangé toute la nuit ;) Mais! on devra s'habituer aux serpents...glurp!